La Traversine est une association de services professionnels à buts non lucratifs, qui se consacre à la progression des personnes et des organisations.

  • Elle soutient des démarches individuelles de connaissance de soi et d’auto-développement.
  • Elle répond à des consultations et demandes d’intervention ou de formation pour des associations, des organismes d’intérêt public, des collectivités locales, des entreprises d’économie sociale et solidaire.
  • Elle servira aussi d’incubateur pour des initiatives sociales, associatives ou coopératives, correspondant à ses valeurs humanistes: la liberté et la responsabilité, le lien entre savoir-être et savoir-faire, le changement personnel et social…

L’individuel et le collectif ne sont ni opposés ni séparables…

Champs d’action

Évolution personnelle

Consultations-conseil pour enfants et adultes

Thérapies brèves

Supervision individuelle

Groupes de développement personnel

Services aux organisations

Intervention de crise et résolution de conflits

Analyse de situation et amélioration du fonctionnement

Résolution et prévention de conflits

Communications internes et répartition des tâches

Contrôle des émotions et qualité des collaborations

Conduites et suivis des réunions

Définition d’objectifs, échéanciers et gestion du temps

Soutien à projets et initiatives sociales

Conférences-causeries psycho-philosophiques

Mini-campings familiaux

Soutien aux associations et aux initiatives sociales

Projet de Santé du Trièves

Catalogue des ressources locales

Synergies des médias du territoire

Ou tout autre projet d’intérêt commun…

Réalisations

Un premier groupe d’adultes s’est déroulé sous la forme de 10 ateliers de quatre heures, une semaine sur deux.

L’engagement de confidentialité, d’assiduité aux séances, d’écoute et de non-jugement ont instauré un climat de grande confiance et de compréhension mutuelle. De nombreuses notions théoriques et pratiques ont été explorées : la présence physique par les sensations corporelles, la connaissance des émotions, les pratiques d’expression et de maîtrise de ces « mouvements du coeur », les perturbations mentales qui en découlent et les lois de la réflexion intellectuelle, la découverte des techniques de relaxation et de méditation.

Le repas partagé offrait un temps de détente et d’échanges informels…

Les participantes ont donc entrepris une démarche globale d’initiation aux méthodes de connaissance de soi, et d’évolution concrète de chaque personne : des activités variées, dont la cohérence s’appuie sur une lecture simple de nos trois modes de présence au monde : le corps, le coeur, et l’intellect. Trois centres qu’on peut mettre en relations et harmoniser par des exercices et une pratique suivie, pour « être mieux dans sa peau », plus calme et plus lucide avec les autres…

L’animateur de La Traversine a proposé au cours de cette première saison cinq rencontres ouvertes au public, sur des thèmes d’intérêt commun :

  •  « Moi d’abord », sur l’attention qu’on doit porter à ses propres besoins, pour rester équilibré et heureux tout en prenant soin de ses proches…
  • « L’enfant tyrannique » ou difficile, qui rend si tendu le climat familial : comment le comprendre tout en cadrant son comportement, comment l’aider à contrôler ses émotions et à accepter les inévitables frustrations que la vie nous impose…
  • « Ces émotions qui nous troublent » et souvent nous échappent : les connaître, les contrôler pour ne pas aggraver la situation, tout en les exprimant ailleurs dès que c’est possible, pour et par soi-même…
  • « Nos communications » en couple, en famille, au travail et dans nos activités sociales : l’écoute, la reformulation, les sources de déformations et de malentendus, les perturbations émotionnelles, les précautions et techniques pour s’entendre et se mettre d’accord…
  • « Connaissance de la connaissance » : que pouvons nous vraiment savoir et comprendre, à quelle logique répond la recherche scientifique, face à nos croyances, nos opinion invérifiables, et nos savoir-faire pragmatiques… Un thème difficile qui méritait une seconde soirée !
  • La sixième rencontre, qui portait sur les relations entre les femmes et les hommes, la question des genres, des rôles, et des discriminations, a été annulée.

Ces conférences-causeries sans prétention ont regroupé de six à seize participant-e-s selon les soirées, s’exprimant volontiers sur chacun de ces thèmes. Elles ont semblé répondre à un certain besoin d’échanges ouverts et de réflexion, que nous tenions cependant à rendre concrètes !

Projets

En cours de rédaction…

Offres

En cours de rédaction…

Contributions

En cours de rédaction…

Contact

Association La Traversine

04 76 34 47 55

contact@latraversine.fr